21 juin 2008

Le mystère du site syrien sera-t-il résolu ?


Des inspecteurs de L'ONU espèrent ce week-end commencer à résoudre le mystère du site Syrien en construction attaqué par les Israéliens en septembre dernier et qui, selon la C.I.A., était un réacteur nucléaire en construction, capable de produire du plutonium. Cependant, puisque la structure a été complètement détruite, la preuve pourrait s’être envolée. Le chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique (l'AIEA), Mohamed El Baradei, doute de pouvoir trouver quoi que ce soit désormais si toutefois il y avait quelque chose avant. M. El Baradei a aussi mis en doute la capacité de la Syrie à réaliser un processus nucléaire si complexe. Les inspecteurs arrivent en Syrie dimanche et resteront jusqu'à mardi. Pour l’instant ils ne disposent que des photos fournies par les Américains. Celles-ci montreraient l'intérieur de la construction et le réacteur soupçonné.

Selon la Syrie, le site à Al-Kibar, était un bâtiment militaire en construction et n'était pas destiné à la production nucléaire. La Syrie a signé le Traité de Non-prolifération nucléaire (NPT), ce qui le défend de faire des armes nucléaires.

L'AIEA est furieuse de ne pas avoir été alertée par Israël ou les Etats-Unis concernant le site Al-Kibar avant qu'Israël ne le bombarde. L'AIEA tient beaucoup à préserver son rôle principal dans l'enquête de violation possible du NPT. Mais les Américains doutent que l'AIEA soit capable de mener à bien le travail et les Israéliens ont leurs propres solutions. Ils ont bombardé le réacteur nucléaire de l'Irak en 1981 et ont fait de même à la construction syrienne l'année dernière. Le bruit cours en Israël qu'à une certaine étape, le gouvernement décidera d'attaquer l'usine d'enrichissement nucléaire de l'Iran.

Pour en savoir plus : http://news.bbc.co.uk/2/hi/middle_east/7463044.stm




0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home