24 décembre 2011

2012

Il n’y a aucun élément qui puisse indiquer que l’Europe ne connaisse pas une année 2012 lamentable sur le plan économique. Seuls les marchés émergents, et les Etats-Unis en raison de sa position stratégique, permettront d’éviter l’effondrement global, mais partout, les conséquences de l’absurdité du libéralisme totalitaire, dérégulé et anti-démocratique, seront dramatiques.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home