06 juin 2011

Christine Lagarde, elle aussi, à la recherche d'un hébergement de luxe pour tenir les cordons de la bourse



Après Dominique Strauss-Khan, une française sur les rangs pour tenter de diriger le FMI en juillet 2011. Christine Lagarde sera mardi 7 juin en Inde pour rencontrer ceux qui peuvent l'aider à triompher de son principal challenger en la matière le gouverneur de la Banque centrale du Mexique Agustine Carstens. Etant assurée d'avoir le soutien des pays européens, la française essaie de convaincre principalement ses homologues ministres des finances des pays dits BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) de soutenir sa candidature.

Elle a de grandes chances de triompher hélas, pour représenter les riches qui détruisent le monde en accaparant la richesse produite par les pauvres du monde au Sud comme au Nord de la planète. Après l'Amérique de Sud et l'Afrique, l'Europe commence à subir directement les effets de la sauvagerie des institutions financières en Irlande, en Grèce et au Portugal. La récession pour les pauvres du monde entier, l'accaparement privatif des richesses par un petit nombre de riches au moyens des banques mondiales. L'action du FMI et de la Banque Mondiale depuis 1945, ainsi que celle de la Banque Centrale Européenne depuis 1998, n'ont jamais eu d'autres conséquences que celles-ci !

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home