05 mars 2010

Festival des couleurs à Nashik

Aujourd’hui, très tôt ce matin, la ville s’est réveillée avec en tête le festival des couleurs qui succède aux cérémonies du week-end marquant par des feux nombreux la fin des choses anciennes. Les danses vont succéder aux poojas, les rires des enfants aux prières des adultes, la danse à la méditation. Les vendeurs de couleurs avaient installé leurs étales la veille mais c’est ce matin que les couleurs prirent vraiment leur place dans l’esprit des gens. Les jeunes ont préparé des installations parfois grandioses, pour une manifestation qui cette année sera limitée. Le commissaire de police a en effet décidé de mettre fin aux manifestations à 18 heures précises et partout dans la ville cette consigne sera respectée sous l’action parfois ferme de la police.

Ce festival marque l’arrivée de l’été que tous espèrent et redoutent tout à la fois. C’est le temps des vacances qui approche et des fruits en abondance mais c’est aussi les fortes chaleurs et les terres arides que viendra transformer mais seulement en juillet les belles pluies de la mousson.

C’est une fête qui à Nashik en tout cas voit très peu de passants aspergés de couleurs contre leur gré. Ainsi se côtoient partout des habits propres et des vêtements maculés, des cheveux noirs et des cheveux rouges ou bleus, des lunettes opaques et des verres transparents.

Au palais de justice quelques-uns ont marqué le coup, mais sans trop d’éclats, juste comme il faut.

3 Comments:

At 12:12 PM, Blogger Elisabeth said...

Ben Jo!! Et tes couleurs à toi elles sont où??? ;)

 
At 4:39 PM, Blogger Joël YOYOTTE-LANDRY said...

Tu devines la réponse mais je l'écris quand même : elles sont à l'intérieur ! lol
En fait, je sortais du Palais de justice où j'ai travaillé toute la journée, je me suis habillé décontracté pour ne pas avoir mes beaux vêtements dégueulassés mais il s'est avéré que ce n'était pas nécessaire. Enfin il nous a tout de même fallu rester caché dans le cabinet avec les collègues en fermant la porte à clef de l'extérieur pour éviter les couleurs que voulaient nous lancer d'autres avocats déchaînés. Mais ça je ne suis pas censé le dire...

 
At 9:11 PM, Blogger Elisabeth said...

Oooooh... ;) Moi ça me donne envie d'aller faire un tour dans cet Etat magique ^^ Couleur, rire, joie, simplicité...que de belles choses! :)

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home