18 mai 2009

Petits arrangements avec Tagore (Poésie)

Que reste-t-il à faire ici ? N’est-il pas temps de lever l’ancre ? A quoi sert-il que tu me montres le couchant dans l’aube éclatant du pays des aveugles ? Eloigne-moi plutôt de l’épreuve qui vient ! Que notre barque s’évanouisse enfin dans la nuit. Quand tu m’ordonnes de chanter, il semble que mon cœur doive crever d’orgueil ; et je regarde vers ta face, et des pleurs me viennent aux yeux. Ce sont mes proches amis que tu m’obliges à quitter.
Pourquoi me poursuis-tu de ta grâce ? Si je m’élance sur le sentier solitaire, te voilà ! Ne peux-tu te satisfaire que je vive aux cadences de mon chagrin ? Emplissant à l’excès ce calice d’argile, toi, toujours tu verses pour moi le flot frais de ton vin aux multiples couleurs et parfums.
Laisse-moi partir sans joie ! Le jour n’est plus, l’ombre est sur la terre. Il est temps que j’aille au fleuve emplir ma cruche.

Rabindranath Tagore
La corbeille de fruits et l'Offrande Lyrique

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home