09 janvier 2009

Ma haine absolue (poésie non illustrée)

Ce que je hais le plus

Plus que les langues doucereuses, les hommes serviles
Plus que le long des murs, les enfants qui pleurent
Plus que ceux qu'on aime et qui s'en vont au soir
Plus que les discours creux des élus indignes
Plus que ces chiens voraces asservissant les peuples
Plus qu’une mère à genoux implorant un soldat
Plus qu’un berger perdu égarant son troupeau
Plus encore que l’aveugle qu’on conduit à la fosse
Plus que la poésie marchant au pas des rimes
Plus que l’étranger que l’on couvre de honte
Bien plus qu’un homme nu que la foule ignore
Plus que dans les prisons, les demandeurs d’asile

Ce que je hais le plus : la bouche qui se tait !

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home