15 mai 2011

L'Affaire Dominique Strauss-Khan

Ce que risque pénalement Dominique Strauss-Khan âgé de 62 ans et son rôle au FMI :



Pour l’heure Monsieur Strauss-Kahn, est présumé innocent mais il ne bénéficie pas de l’immunité diplomatique qui n’a pas besoin d’être levée contrairement à ce que dit Jacques Attali et sera déféré devant un juge de l'État, aujourd’hui même.



Conformément à la loi de l’État de New York, la volonté d’engager par la force une personne à un acte sexuel oral est un crime passible d'une peine potentielle de 15 à 20 ans, et la tentative de viol est passible d’un emprisonnement potentiel de trois à cinq ans. Au total, avec la séquestration, il encourt pour les sept chefs d'inculpation de 15 à 75 ans d'emprisonnement.


Monsieur Strass-Khan plaide non coupable et cette affaire contient, de part et d'autre, de nombreuses questions non résolues pour l'instant.


Impact sur le FMI




Monsieur Strass-Khan qui a été arrêté alors qu’il était déjà installé dans le compartiment de première classe du vol d’Air-France vers Paris. Il devait ensuite se rendre à Berlin où il devait participer à une réunion aujourd’hui avec la chancelière allemande Angela Merkel pour discuter de la crise, de la dette européenne, puis assister lundi à une réunion des ministres des Finances de la zone euro réunis à Bruxelles. Monsieur Strauss-Kahn a pris la direction du FMI en Novembre 2007 pour un mandat de cinq ans devant s’arrêter à la fin de l'année prochaine. Sa démission était probable pour le mois d’août prochain en vue des élections françaises.


Monsieur Strauss-Kahn a introduit des changements radicaux à l'institution mondiale pour que les pays submergés par l'effondrement financier aient accès à des prêts d'urgence. Il a été crucial dans la négociation d'un programme de sauvetage pour l'Islande, la Hongrie, la Grèce, l'Irlande, et récemment au Portugal.


Il a également supervisé les changements internes qui ont donné aux pays émergents, comme la Chine, l'Inde et le Brésil, un plus grand pouvoir de vote dans l'institution. La question va néanmoins vite se poser du choix de son remplaçant à la direction générale du FMI.




La procédure de choix du nouveau Directeur-Général du FMI



Les nouvelles procédures élaborées sous la direction de Dominique Strauss-Khan remettent en cause la tradition qui avait cours depuis la fin de la seconde guerre mondiale et la création de l’institution en 1945, en permettant la désignation d’un non-Européen à la tête du FMI. Désormais tout membre du fonds peut désigner un candidat. La Chine, qui dans les cinq années à venir, va occuper la première place mondiale des pays riches supplantant les Etats-Unis, revendique ce poste tout comme l’Inde, la Corée, ou la Russie.



Les candidatures seront acceptées jusqu'au 10 Juin.



Les européens tentent de prendre les autres membres de vitesse en s’accordant sur un nom qui semble faire l’unanimité chez eux, celui de Christine Lagarde qui dispose de certains atouts avec des inconvénients de taille néanmoins.


Le conseil d’administration du FMI va pré-sélectionner, parmi tous les candidats pressentis, une liste de trois candidats à interviewer et prendra sa décision, par consensus le 1er Juillet.


Les pays émergés ont appelé fermement à une compétition plus ouverte que par le passé et à plus de clarification dans le processus de sélection.


0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home