27 décembre 2010

Genre et nombre en Inde


Un nombre significatif d’indiens se rendent en Thaïlande pour contourner l’interdiction indienne du diagnostic prénatal permettant de déterminer avant la naissance le sexe de l’enfant à naître. Car certains notamment après avoir eu deux filles veulent assurer la naissance d’un héritier mâle pour des raisons très diverses. Les demandes des couples indiens auprès des cliniques de Bangkok ont doublé en un an pour un prix hors transport de près 8 500 dollars.


Même si la grande majorité des demandes sont le résultat de démarches effectuées par les maris les femmes peuvent aussi être à l’origine de cette demande.
Ceux qui ne disposent pas de moyens financiers permettant le traitement en Thaïlande peuvent toujours recourir aux méthodes traditionnelles de sélection du sexe en Inde, même si elles sont toutes interdites et lourdement sanctionnées. Les femmes ont alors recours à l’avortement si elles découvrent que le bébé n’a pas le genre qu'elles veulent.
En Inde on est donc loin de trouver la bonne voie pour mettre fin au déficit de filles le rapport étant de 927 filles pour 1000 garçons de zéro à six ans. 10 millions de foetus féminins auraient fait l'objet d'un avortement au cours des vingt dernières années.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home