04 décembre 2010

rattrapage : 1er jour du Président français en Inde


Après sa première visite râtée, on recommence pour de vrai cette fois...avec demain la visite du couple au Taj Mahal.

Le président français Nicolas Sarkozy, est arrivé aujourd’hui en Inde pour une visite de quatre jours dans le pays. Les indiens souhaitent qu’il soutienne leur candidature à un siège permanent au Conseil de sécurité des Nations Unies ainsi que leur lutte contre le terrorisme.

Il était aujourd’hui face à 500 industriels et à des étudiants de l'Indian Space Research Organisation à Bangalore. N. Sarkozy en disant que « l'Inde, avec le Brésil, Allemagne, Japon, Afrique et monde arabe devant être dans le Conseil de sécurité des Nations unies » n’a trompé personne sur son manque de volonté vis-à-vis de l’Inde.

Bien sûr il n’y a rien d’anormal à ce que le Président français cherche de l'activité pour les entreprises françaises, avec un accord attendu sur la construction de centrales nucléaires pour alimenter les besoins énergétiques de l'Inde mais je crains qu’il faille fournir plus qu’une aide pour le développement du programme nucléaire de l'Inde. N.S a indiqué que la France se fera un plaisir de mettre en place une centrale nucléaire dans Jaitapur qui produira 10.000 MW d'énergie propre. L’Inde aurait l’intention de construire 20 centrales nucléaires.

Une rencontre avec le Premier ministre indien Manmohan Singh à New Delhi est prévue lundi.
L’inde fait à juste titre l’objet de toutes les convoitises : après la visite récente du Président américain Barak Obama le mois dernier ce sera au tour des dirigeants de la Russie et la Chine avant la fin de l’année.

Les entreprises françaises sont en négociation pour mettre à niveau 51 Mirage-2000 des avions de chasse de l'armée de l'air indienne. L'Inde est également sur le marché pour acheter 126 avions de combat, d'une valeur 11 milliards de dollars, et près de 200 hélicoptères pour 4 milliards de dollars.

Selon les experts de la défense, New Delhi devrait dépenser 80 milliards de dollars entre 2012 et 2022 pour moderniser son armée.

La société française d'énergie nucléaire, Areva pourrait remporter la construction des six centrales dans l'État du Maharashtra. La semaine dernière, le site devant recevoir l’implantation des centrales a reçu l'autorisation de l'environnement.


La France prend la présidence tournante du G20 ce mois-ci et sollicite le soutien de l'Inde pour ses propositions visant à limiter la volatilité excessive des devises, la flambée des prix des produits de base et la réforme globale de la gouvernance budgétaire.
Après des entretiens lundi avec M. Singh dans la capitale, Nicolas Sarkozy s'adressera aux dirigeants d'affaires à Mumbai sur la stimulation du commerce bilatéral et les investissements et les coentreprises.
Les deux pays auraient fixé un objectif commercial de 12 milliards d'euros pour 2012 selon une source locale.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home