19 juillet 2009

Prix Albert Londres pour Philippe Seguin pour "OpinionWay"

" Notre métier n'est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie." Albert Londres


Vendredi après-midi, la société des rédacteurs du Figaro a réclamé à sa direction "de mettre immédiatement un terme" à la publication des sondages réalisés par OpinionWay. (quelle fermeté !)

En effet, la Cour des comptes présidée par Philippe Seguin, a révélé que "le politoscope", un baromètre politique régulièrement effectué par OpinionWay pour Le Figaro et LCI, aurait fait l'objet d'une facturation de près de 400 000 euros à l'Elysée. "Il apparaît que de nombreux sondages OpinionWay publiés sont commandités par la présidence et que certains sont expurgés avant d'être diffusés au grand public", écrit dans un communiqué la rédaction du Figaro, qui se déclare "consternée" par les révélations de la Cour des comptes.

"Ce type de 'coproduction' nuit gravement à la crédibilité des titres du groupe", poursuivent les (rois de l'investigation lol) "journalistes" du "Fig'".

Encore une révélation Monsieur Seguin : dites-leur donc qu’ils ne font pas du journalisme au Figaro. Ils ne le savent pas encore !

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home